Résidence-recherche-création "Echo systèmes" - dates prévues: Printemps 2020  Japon France

  瞽⼥女

 

CARTOGRAPHIE A L'AVEUGLE

KANSAÏ - Kyoto, Kobe, Osaka

 

Nous réalisons un rêve, celui de partir au Japon pour un temps de recherche, de création, de rencontre et partage, au printemps 2020.

Notre aventure est rythmé par des marches à l’écoute des écosystèmes, des improvisations vocales au coeur des forêts du Kansaï, ainsi que des concerts dans les villes de Kyoto, Kobe et Osaka. Des rencontres et collaborations avec des musicien.e.s japonaises, des ethnomusicologues et philosophes sont envisagées.  
Ainsi que des temps et expériences dédiés au tournage du film.

Nous partons à la rencontre et à l’écoute d’un ailleurs, celui des forêts, des oiseaux, des arbres, des autochtones, des musiques ancestrales et d’avant garde, des langues et dialectes, des cosmologies et des fantômes…ce qui compose une part du Japon, particulièrement dans son rapport à l’invisible.

 

GOZE ET KIKINASHI

C'est en découvrant de multiples résonances avec des pratiques vocales et musicales au Japon que nous avons commencé à imaginer ce voyage.

Notamment  l’histoire des Goze, ces femmes musiciennes itinérantes aveugles, dont les chants en partie improvisés, étaient imprégnés des bruits liés aux environnements qu’elles traversaient (insectes, vent, flocons de neige, récit politique et sociale etc...). Ces femmes avaient réussi à transformer leur handicap en un puissant outil social, grâce à une guilde toujours active et qui les protégeaient. D’autre part, nous souhaitons découvrir le Kikinashi, un art nippon, qui consiste à imiter vocalement les bruits de la nature, et à leur donner un sens.

Nous partons à la recherche de ces pratiques ancestrales en voie de disparition, en rencontrant des chercheurs, spécialistes, musiciennes, afin de tenter de les transposer dans une contemporanéïté.

Ce voyage marque sept années d’ expériences communes, c’est pourquoi nous y avons invité les artistes Keja Ho Kramer (images) et Nicolas Gerber (son) afin de réaliser un film polyphonique. De plus, lors de ce voyage une création vocale en processus, s’écrit.



CREATION VOCALE ECHO A.SYSTEMES

 

Sur place une nouvelle création vocale se compose dont la trame est constituée des environnements sonores traversés (langues, biotopes, dialectes, rites etc…) et inspirée des différents échanges artistiques et scientifiques (musicologue, ethnologue, chercheur.e.s) réalisés in situ. Cette création en processus est restituée dés son retour au CNCM_GMEM à Marseille, ainsi que d'autres espaces en cours de programmation.

FILM :toucher le son - toucher les couleurs- toucher le coeur - CARTOGRAPHIES SENSORIELS . NOMADISME & KORA

Un pays, une île vouée à la disparition - Failles, SEISMES, catastrophe écologique - Rapport fort à l'invisible au presque inaudible - se déplacer ensemble - LENTEUR - alterner ECOUTE-MARCHE-CHANT - Nécessité d'éprouver physiquement une île, sa géologie, son biotope, au sein d’une démarche chorale, polyphonique. Partager des modes d'être au monde, aux choses, voyants, mal voyant et non voyants. SORTIR DE NOS MECANSIMES -

SILENCE OUVERT - musique INSULAIRE - nécessité de vivre un projet désubjectivant, comment éviter le phénomène de groupe, INERTIE INVENTIVE, faire corps multiple, chercher l'autonomie - TROUVER SES PROPRES RYTHMES ET DISPARAITRE DANS UN RYTHME COMMUN - DETOUR - IMPROVISER – ETRE ALERTE – IDIORYTHMIE - HOSPITALITE - corps micro politique

 

 

DEVENIR UN CHOEUR NOMADE